Le CHEDD sort du cadre

pour explorer les enjeux

du monde de demain

Le réseau CHEDD

20 ans d'histoire du CHEDD

De 1994 à 2001, le « Collège des hautes études de l’environnement » se développe sous l’égide du Pôle universitaire Léonard de Vinci.

En 2002, le Collège, devenu Collège des Hautes Etudes du Développement Durable (CHEDD), confie la mise en œuvre des sessions principales dans le respect de sa charte éthique et pédagogique à l’Ecole Centrale Paris en lien avec l’ESCP Europe et AgroParisTech.

A partir de 2004, le CHEDD se décline en réseau dans les régions françaises et notamment en Nouvelle Aquitaine avec les pôles de Bordeaux et Poitiers. Depuis, plus de 10 sessions d’exploration des métamorphoses à venir ont fédéré près de 200 auditeurs néo-aquitains.

En 2012, le réseau des CHEDD contribue à la création de l’Institut des Futurs Souhaitables qui a vocation à remplacer le CHEDD Paris, en lien avec la chaire prospective du CNAM.

Pour quoi ?

Dans un monde où nos cadres de référence évoluent à grande vitesse, capter les signaux faibles du monde de demain et comprendre les positions des différents acteurs devient primordial.

Le CHEDD décode les problématiques et vous aide à repérer les leviers de changement pour devenir acteur du monde de demain.

Pour qui ?

Il s’adresse à toutes les personnes qui ont en charge une partie de la construction du monde de demain : responsables des entreprises publiques et privées, des institutions publiques, services de l’Etat et collectivités territoriales, du monde scientifique et universitaire, des associations de l’économie sociale et solidaire, des organisations syndicales et professionnelles, ainsi qu’élus.

Comment ?

Le CHEDD est un lieu d’échanges et de confrontations d’idées, de capitalisation d’expériences et de connaissances. Il est conçu comme un espace partagé et hybride de réflexion, d’expérimentation et de création. Chacun dans son champ d’activité pourra y trouver les outils et ressources nécessaires pour mieux comprendre le monde qui change et agir à son niveau.

Il s’appuie sur une pratique de partenariat ouverte et de large pluralité tant dans l’équipe d’encadrement, d’experts et d’intervenants que dans la composition des promotions d’auditeurs.

Pour comprendre la session principale c’est par ici !

 

Ressources inspirantes